Cyberbougnat

Mort de Pierre-Joël Bonté

Publié par Bertrand le mercredi 18 janvier 2006 à 12h14min, mis a jour le mercredi 18 janvier 2006 à 12h20min - 1884 lectures

Politique — Le président PS du conseil régional d'Auvergne est mort dans la nuit de mardi à mercredi à Clermont-Ferrand. Expert comptable de métier il était un élu local de longue date ambitieux pour sa région et fervent défenseur du non cumul des mandats.

Le président du conseil régional d’Auvergne Pierre-Joël Bonté (PS) est décédé mercredi 18 janvier dans son sommeil vers 05h00 à son domicile de Clermont-Ferrand à l’âge de 59 ans. Le conseil régional d’Auvergne n’a pas précisé la nature de sa mort, mais la fédération socialiste du Puy-de-Dôme a indiqué qu’il avait été victime d’une crise cardiaque.

S’il restera pour beaucoup comme celui qui a battu Valéry Giscard d’Estaing aux élections régionales de 2004, Pierre-Joël Bonté avait fait l’essentiel de sa carrière politique à Riom. En mars 1977, il entrait ainsi au Conseil municipal en tant que premier adjoint au Maire. En mars 1979, il était élu conseiller général du canton de Riom-Est.

Il devient ensuite Maire de Riom en juin 1995 mais abandonne la fonction en mars 1998 quand il devient président du Conseil général du Puy-de-Dôme. Il restera tout de même conseiller municipal jusqu’en 2004 mais il démissionne suite à son élection à la présidence de la région Auvergne.

Ces démissions successives illustrent l’attachement de l’homme au principe de non cumul des mandats car selon lui "la présidence d’une région, la direction d’une ville ou la responsabilité de député sont, des occupations à plein temps". Il avait de plus annoncé dès son élection qu’il ne présiderait la région Auvergne que le temps d’un mandat comme il l’avait expliqué à l’Express : "lorsqu’on reste trop longtemps, on prend des habitudes, on n’est plus aussi réactif".

Il était aussi un grand défenseur de la construction d’une grande région du Massif central et prônait la collaboration entre ses différentes régions. Il avait ainsi réclamé le 17 octobre à Limoges auprès de l’Etat et de l’Union européenne la création d’une "Entente Massif Central" aux côtés des représentants de cinq autres régions.

Le conseil régional a précisé qu’il avait connu des problèmes cardiaques dans le passé mais qu’il avait passé normalement la journée de mardi à son cabinet d’expertise-comptable à Riom (Puy-de-Dôme) comme il le faisait chaque semaine.

La semaine dernière il avait assisté à l’inauguration par le ministre des Transports Dominique Perben de la section Saint-Julien-Combronde de l’A89 et avait fait adopter le budget de la région.

L’Auvergne perd un président humain et ambitieux. Nous adressons toutes nos condoléances à sa famille et à ses proches.

C’est René Souchon, premier vice-président de la Région et maire (PS) d’Aurillac qui va assurer l’intérim.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat

Cyberbougnat limite la pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee.

Nouveau : Soutenez en un clic via Paypal sans créer de compte :

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois

Mots clés
Pierre-Joël Bonté