Cyberbougnat

Une histoire de cartons

Publié par Bertrand le vendredi 20 juin 2003 à 08h19min, mis a jour le vendredi 27 juin 2003 à 12h58min - 1661 lectures

honneur — Le CS Volvic va saisir la commission fédérale de la FFF au sujet d'un match perdu par pénalité au Puy et qui les condamne à la descente. Tout ça pour une bien curieuse histoire de cartons jaunes.

Le 3 Mai dernier le CS Volvic s’impose au Puy sur le score large et sans appel de 4-1. Mais les ponots posent une réserve car Volvic aurait aligné un joueur suspendu après 3 cartons jaunes, Cédric Jouanny, pour ce match là. La commission de discipline a donc donné match perdu, décision confirmée par la commission d’appel régionale cette semaine. Sauf qu’il y a dans cette histoire un problème avec les cartons.

Car les dirigeants de Volvic se sont en effet rendus compte en préparant leur défense que le deuxième avertissement de la série de trois avait été attribué par erreur au joueur lors du match contre Montferrand. Un match que le joueur n’a pas joué, puisqu’il était remplaçant et n’est pas rentré. L’arbitre se serait tout simplement trompé de ligne sur la feuille de match. Le joueur ne devrait donc pas être suspendu pour le match contre Le Puy.

Mais comme une erreur n’arrive jamais seule, c’est aussi le troisième carton de la série qui pose problème. Non pas sur le fait que le joueur l’ait bien reçu mais sur sa comptabilisation. Car l’arbitre l’avait oublié sur la feuille de match, et c’est en vérifiant son carton que la Ligue l’a enregistré ultérieurement.

Les dirigeants de Volvic n’ont donc pas comptabilisé ce carton et n’ont pas vérifié par minitel non plus la suspension de leur joueur, si bien qu’ils l’ont aligné au Puy.

Avec ces arguments Volvic ira donc devant la commission fédérale à Paris pour tenter de sauver sa peau en DH, puisqu’avec cette victoire le CSV reviendrait douzième.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat

Cyberbougnat limite la pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee.

Nouveau : Soutenez en un clic via Paypal sans créer de compte :

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois